Accueil

 

 

 

 


La Business Intelligence (BI) est essentielle à la croissance de l’entreprise et à l’avantage concurrentiel, mais tirer parti de la BI nécessite plus que de mettre en œuvre la technologie qui le permet.  La Business Intelligence (BI) exploite les logiciels et les services pour transformer les données en informations exploitables qui éclairent les décisions stratégiques et tactiques d’une organisation.


Décision

Généralement, on distingue trois niveaux de décisions au sein de l’entreprise.

D’abord, les décisions opérationnelles, d’exploitation courante dont l’effet est circonscrit dans la durée.

Ensuite, les décisions tactiques, plus matricielles, qui définissent le pilotage d’une entreprise et conditionnent les décisions courantes.

Enfin, et c’est ce qui nous intéresse ici, les décisions stratégiques. Ce sont les plus importantes, dans la mesure où elles déterminent l’orientation générale de l’entreprise sur le long terme. Elles sont donc nécessairement porteuses de risques.

La bonne façon de prendre une décision suivent le processus raisonné suivant :

  • Définir le problème
  • Collecter les informations
  • Chercher les solutions
  • Choisir une solution
  • Appliquer la solution choisie
  • Valider la justesse de la solution choisie

Les organisations ont besoin d’un processus de validation solide qui se concentre sur l’accès à toutes les données nécessaires pour répondre aux requêtes

Les organisations qui placent la BI entre les mains des utilisateurs professionnels ont des taux de réussite plus élevés que celles qui confinent la BI à l’informatique. Cela peut signifier l’intégration de BI dans les secteurs d’activité ou le fait que les opérations de BI soient rapportées au chef de la direction numérique ou au chef de la clientèle.